TAAC : un projet qui fait du bien !

Comme tout traducteur spécialisé, je choisis mes projets en fonction de la valeur ajoutée que je peux apporter au client. Typiquement, mon plan de charge est composé de bons projets, c’est-à-dire intellectuellement enrichissants, bien écrits, et qui ont une réelle valeur pour l’entreprise, et de projets plus utilitaires, documents que le client a besoin de faire traduire dans
le cadre de son activité.

De temps à autre, un projet permet de conjuguer expertise professionnelle (RSE, développement durable, communication d’entreprise) et engagements personnels (protection animale et protection de l’environnement).

Là, c’est le bonheur assuré.

C’est le cas de TAAC, The Animal Affinity Club, une association à vocation internationale dont je suis le développement depuis l’idée initiale il y a bon nombre d’années déjà et qui a enfin vu le jour en 2008.

TAAC propose aux entreprises et entrepreneurs de renforcer et valoriser leur engagement sociétal grâce à des partenariats solidaires innovants et à une thématique d’avenir : le lien Homme-Animal.

Autrement dit, TAAC aide à orienter le mécénat d’entreprise vers le soutien d’associations de terrain qui œuvrent pour le respect de la nature et la promotion du lien homme-animal sans lesquels la survie de l’espèce humaine, à terme, est à risque.

Pour répondre à son positionnement résolument haut de gamme orienté grands comptes et CSP+ et promouvoir son internationalisation, TAAC a entrepris la refonte de son site Internet dont la première partie vient d’être mise en ligne.

merci à www.wordle.net

merci à www.wordle.net

Contrairement à la nouvelle taxe carbone annoncée cette semaine dont la logique est punitive, l’innovante approche construite par TAAC est incitative et récompense toutes les parties prenantes.

Ces alliances répondent aux impératifs de chaque partenaire. Les entreprises et entrepreneurs mécènes concrétisent leur démarche RSE et se voient proposer des opportunités d’actions de communication et d’accompagnement en communication stratégique pendant que les associations de terrain accèdent plus facilement au financement dont elles ont besoin tout en bénéficiant de mécénat de compétences pour soutenir leur professionnalisation.

TAAC est une belle pierre dans l’effort de se sortir de ce cercle infernal si bien décrit par Levi-Strauss :

Tant que l’homme continuera à être le destructeur impitoyable des êtres animés des plans inférieurs, il ne connaîtra ni la santé, ni la paix. On a commencé par couper l’homme de la nature et par le constituer en règne souverain. Jamais mieux qu’au terme des quatre derniers siècles de son histoire, l’homme occidental ne put-il comprendre qu’en s’arrogeant le droit de séparer radicalement l’humanité de l’animalité, en accordant à l’une tout ce qu’il retirait à l’autre, il ouvrait un cycle maudit, et que la même frontière, constamment reculée, servirait à écarter des hommes d’autres hommes […] — Claude LEVI-STRAUSS, Anthropologie structurale

Et vous ? Quels sont les projets qui vous permettent de conjuguer expertise professionnelle et engagements personnels? Racontez-nous ! Faites profiter les actions que vous soutenez, à titre personnel et/ou professionnel, d’un petit coup de pub’ !

Related Post

 

Tags: , , , ,

Comments

No comments so far.

  • Leave a Reply
     
    Your gravatar
    Your Name