Trop de contenu tue le contenu

D’après Hubspot, 55 % de ceux qui visitent votre site y restent moins de 15 secondes.

Nombreuses sont les entreprises qui oublient la loi de Pareto quand il s’agit des contenus rédigés pour leur site Internet.

Pour rappel, 80 % des effets est le produit de 20 % des causes. A force de vouloir toucher toutes vos cibles et répondre à toutes les attentes possibles, vous diluez vos messages clés et perdez les visiteurs que vous avez dépensé des sommes conséquentes à essayer de séduire.

 

Jakob Nielsen, le guru des tests d’utilisation de sites Internet, précise que les visiteurs lisent en moyenne qu’environ 20 % des mots affichés sur la page.

Se basant sur une étude menée par Harald Weinreich, Nielsen a établi une typologie de lecture de pages contenant entre 30 et 1 250 mots. Le graphique ci-dessous représente le nombre de mots maximal qu’un visiteur pourrait lire au cours d’une visite type.

Il vous faut donc captiver votre lectorat en moins de 100 mots.

Si trop de contenu tue le contenu, vous comprenez la nécessité de :

  • Choisir votre cible et le ton qui lui convient
    En essayant de parler à tout le monde, vous ne parlez à personne.

    • Adressez-vous à votre cible : “je”, “nous”, “vous” engagent ; la troisième personne refroidit.
    • Utilisez un langage neutre, objectif, bien plus crédible que l’hyperbole ronflante.
  • Rédiger des messages percutants
    Chaque mot compte. La mise en forme est primordiale. Les Internautes ne lisent pas une page, ils scannent des blocs de textes.

    • Prenez un texte existant. Réduisez-le de moitié. Essayez de le réduire encore d’un tiers.
    • Utilisez des sous-titres qui ont un sens.
    • Employez une mise en forme qui facilite la lecture scannée (mots en caractères gras, liste à puce).
  • Chatouiller la curiosité de votre lecteur, lui donner envie

    • De consulter une autre page, cliquer sur un lien
    • De commenter votre billet ou de le partager
    • De vous contacter pour en savoir plus


Ecrivez pour le Web comme vous parlez d’amour :
” je vous aime beaucoup. “

Moins, c’est plus.

Besoin d’une plume ? C’est par ici.

Related Post

 

Tags: , , , , , ,

Comments

No comments so far.

  • Leave a Reply
     
    Your gravatar
    Your Name