Fidéliser ses clients : 9 pistes pour sortir du lot

En panne d'idées

Etes-vous en panne d’idées pour alimenter votre blog ?

Trouver avec régularité des sujets susceptibles d’intéresser vos lecteurs – et sur lesquels vous avez quelque chose à dire ! — n’est pas toujours aisé.

Pourtant, une excellente source d’inspiration est sous votre nez : le tableau d’administration de votre blog.

L’inventaire des mots ou phrases clés utilisés dans les moteurs de recherche, qui ont permis aux internautes de trouver votre blog, devrait vous offrir quelque chose à vous mettre sous la dent.



Au cours de ces derniers jours, par exemple, plusieurs visiteurs ont recherché “les petits gestes pour fidéliser les clients”, sujets abordés ici et là, mais sans qu’un billet ne soit dédié à la question.

Début d’inventaire désordonné de petits gestes à saupoudrer sans modération

  • Envoyer un message ou une carte de voeux (anniversaire, mariage, naissance, guérison…) : tout le monde aime que l’on pense à eux !
  • Répondre à tous les emails clients, même si ce n’est que pour dire “Merci, bien reçu” : personnellement, c’est un geste que j’apprécie; l’Internet, c’est génial, mais pas infaillible.
  • Faire un peu plus que ce qui a été convenu (rendre sa copie avec un peu d’avance, pointer les corrections nécessaires au texte source, envoyer un article intéressant sur le sujet concerné, etc.) : la générosité et l’engagement sont toujours payants.
  • Avoir de l’humour ! Gérard Jugnot résume bien : “Le rire, comme les essuie-glaces, permet d’avancer même s’il n’arrête pas la pluie.” Un rire partagé est énergisant, complice, et facilite la communication.
  • Oser la différence pour sortir du lot : qu’est-ce qui vous rend plus inoubliable ? La banale carte de voeux de fin d’année accompagnée (ou non) d’un cadeau d’entreprise ou la célébration d’une tradition provenant de votre culture ou de celle de votre client?
  • Conjuguer le “pro” et le “perso” : avez-vous un talent de chef ? De photographe ? Pratiquez-vous la caligraphie chinoise ? Mettez-le à profit pour offrir une petite surprise à vos clients. Ils vous découvriront sous un autre jour et se souviendront de l’originalité de votre démarche.

Envol

  • Etre désintéressé : faire un geste est un cadeau. Lorsqu’il a des ficelles ou que l’on attend un “retour sur investissement”, cela se sent à 10 kilomètres !
  • Savoir dire oui, ET, plutôt que oui, mais : l’acceptation conditionnelle insert un frein dans l’échange ; votre interlocuteur se souviendra probablement plus du ‘mais’ que du ‘oui’.
  • Savoir dire non, MAIS, plutôt que non tout court : un refus accompagné d’un début de solution vous positionne comme une ressource. Si vous refusez un projet qui n’est pas dans vos cordes, par exemple, en recommandant des collègues capables de s’en charger, vous êtes deux fois gagnant.


Related Post

 

Tags: , ,

Comments: 3

Leave a reply »

 
  • Une fois encore, tu parles d’or !
    Je suis tout à fait d’accord sur la nécessité de sortir du lot, et tes idées me plaisent bien. Je retiens tout spécialement “Oser la différence” et “Oui, et”. Ce sont certainement des outils efficaces et relativement faciles à mettre en oeuvre.
    Je note aussi de chercher l’inspiration sur le tableau de bord de mon blog !

     
     
     
  • Moi aussi je crois nécessaire d’avoir un peu d’humeur et de faire un peu plus que convenu. J’aime bien votre idée de partager un article intéressant sur le sujet qu’on traduit. J’ai toujours du mal à pointer les erreurs dans le texte source mais j’imagine que les clients l’apprécieraient!

     
     
     
    • @ Melissa — j’aime l’humour de ta (bonne) humeur :)
      @ Sophie — merci pour ton compliment, savoir que mes billets sont appréciés me fait très plaisir (il est où mon smilie rougissant???)

       
  • Leave a Reply
     
    Your gravatar
    Your Name