Faire appel à des professionnels

Simon Ghraichy, pianiste

Simon Ghraichy, Paris, déc. 2011 - Photo: (c) Luc Walter

 

Des pros pour des pros

Dans nos métiers de communicants, nous ne cessons de souligner à nos clients et prospects l’importance de faire appel à de vrais professionnels. 

Pas la cousine qui a passé 6 mois en Angleterre et qui baragouine british pour traduire son site Web, pas la belle-soeur prof de lettres pour concevoir sa plaquette, et pas le petit neveu qui rêve de devenir Bill Gates…un jour.

Suivons-nous les mêmes conseils ?

Appliquez-vous à votre activité, chers freelances, les bons conseils en matière de communication que vous chantez à vos clients ?

Faisons le point. Petit sondage à la fin du billet :-)

 

Le site Web

Longtemps, j’ai pris grand plaisir à m’en occuper de A à Z, ayant certaines compétences acquises aux Gobelins.

Et autant les CMS (WordPress, Joomla et autres) permettent de se créer une présence en ligne avec facilité,  autant les personnaliser et les adapter devient un réel challenge si le codage CSS et la programmation PHP ne sont pas vos langues maternelles.

Bien exploiter les outils 2.0 gratuits n’est pas gratuit; c’est un budget annuel. Un investissement dont le retour se mesure par votre visibilité (nouveaux projets), une meilleure utilisation de votre temps (travail ou loisirs) et une appréciable tranquilité d’esprit.

Vous vous souviendrez peut-être de mes aventures lors de mon mini appel d’offres pour la refonte de mon site et de ce blog. Je suis contente de mon choix et du résultat (même si la gestion du projet a été un peu chaotique et la livraison tardive, je ne peux trop en vouloir à mon prestataire, sa fille est née presque la même semaine que mon site !). Je me sens bien dans cet espace Web et espère que vous le trouvez agréable aussi.

Après le site

Eh oui, une fois votre site ou blog mis en ligne, il faut l’alimenter et l’entretenir. C’est à nous, freelances, d’enrichir le contenu bien sûr.

Mais combien d’entre nous sommes capables d’assurer réellement la maintenance ?

Un site statique en HTML ne risque pas grand-chose, mais un site dynamique est une autre paire de manches. Une fois, avec mon ancien blog, j’ai fait une mise à jour de WordPress. C’est recommandé, d’ailleurs, afin de colmater les failles de sécurité par lesquelles ces énergumènes de hackers nous mettent K.O en une ligne de code. Catastrophe, la mise à jour avait tout fait sauter. En désespoir de cause, j’avais réinstallé (méthode automatique, pas manuelle…) l’ancienne version de WP et téléchargé ma dernière sauvegarde. Blog restauré, certes, mais paralysie totale question maintenance, je n’osais plus toucher à quoi que ce soit.

Bye-bye les mises à jour, l’évolutivité et la sécurité. 

Je viens de signer un contrat de maintenance avec mon développeur. Ah ! Ca fait du bien de savoir, qu’en cas de besoin, je peux lancer un S.O.S. (et pas seulement recevoir des demandes urgentissimes !)

Take away :  

Aujourd’hui, je mesure l’apport d’une collaboration professionnelle dans la gestion et l’animation de mon activité (et pas seulement question compta, typiquement le premier poste qu’externalisent les freelances). 

Déléguer n’est pas réflex chez la plupart des indépendants et aimant le côté créatif du Web, j’ai retardé le processus aussi longtemps que possible.  A refaire, je sauterais le pas plus tôt.

Un grand merci à Nicola, dont la toute jeune entreprise est, à mon avis, promise à un bel avenir.

Et vous ? Le petit sondage annoncé !

Avez-vous un site Internet ?

Loading ... Loading ...

Si vous avez un site, avez-vous confié sa réalisation à un pro ?

Loading ... Loading ...

Si vous vous êtes tourné vers un pro, lui avez-vous aussi confié la maintenance à l'année ?

Loading ... Loading ...

Pour vous, cela représente un investissement annuel global de :

Loading ... Loading ...

Le retour sur investissement est-il au rendez-vous (CA et gain de temps) ?

Loading ... Loading ...

 

Related Post

 

Tags: , , , , ,

Comments: 7

Leave a reply »

 
  • En toute transparence – la 1ère réponse à la 1ère question est la mienne, pour vérifier le fonctionnement du plug-in !

     
     
     
  • Merci pour ce billet Patricia. J’ai prévu de faire un vrai site web en 2012 (pour l’instant, j’utilise une base de blog avec des pages fixes qui donnent des informations sur mes prestations, mais c’est provisoire).
    J’ai d’autant plus l’intention de faire appel à un pro que je suis vraiment admirative de la présentation de ton propre site. Et si j’aime bien mettre les mains dans le cambouis de temps à autre, j’ai rencontré les mêmes déboires que toi avec un de mes blogs et j’ai besoin d’un site pro qui ne se mette pas en rideau parce que j’ai oublié un guillemet dans un CSS…
    Bref, ton billet et ton expérience confortent mon choix.

    A quand un community manager ? ;-)

     
     
     
    • Un grain de vérité est au coeur de chaque blague ou boutade, yes ?
      Un community manager pour les freelances pourrait bien nous épauler parfois. A minima, cela me permettrait d’éviter mes occasionnels “black out” dans ma participation sur Twitter, LinkedIn et autres !
      Une bonne idée de spécialisation pour cette relativement nouvelle profession :-)

       
      • Hé hé, bien sûr, j’avais en tête mes propres “black out” et je fantasmais…

         
  • Le sondage reste ouvert, mais voici les premiers résultats :

    A ce jour, 12 personnes ont voté.

    – 8 ont un site Internet, 4 le prévoient pour 2012
    – Sur les 8 qui ont un site, 5 ont fait appel à un pro et 3 lui ont confié la maintenance à l’année
    – Une personne qui prévoit de réaliser son site en 2012 fera appel à pro, mais sans lui confier la maintenance
    – Seuls 2 répondants constatent un retour sur investissement, les deux ont confié leur site à un pro et un lui a également confié la maintenance. Pour 4 répondants (dont un qui se fera faire un site cette année), il est trop top pour connaître le retour sur investissement.
    – Une seule personne, qui a manifestement fait son site seule, ne constate aucun bénéfice d’avoir un site.

    Un schéma commence à se dessiner. Si d’autres personnes répondent à ce petit sondage, nous devrions pouvoir soulever quelques questions intéressantes.

     
     
     
  • Je prévois de créer un site cet été et je pense faire appel à un professionnel. Je n’avais pas réfléchi à la question de la maintenance jusqu’ici.
    Pour ce qui est du contenu, je m’oriente de plus en plus vers la solution suivante : rédiger une première version et la soumettre à un copywriter pour qu’il la retravaille. J’espère que de cette façon le résultat final reflétera davantage ma personnalité que si je me contentais de fournir un brief même détaillé.

     
     
     
    • Astrid, si vous voulez me contacter en privé, je peux vous mettre en relation avec une consoeur (devenue cliente!) qui avait suivi une méthode similaire pour son site. Son retour d’expérience peut vous être utile.

       
  • Leave a Reply
     
    Your gravatar
    Your Name